Recherche de plaisir : qu'est-ce que le sadomasochisme ?
By: Date: Categories:

La recherche de plaisir peut varier d'un individu à l'autre. Une catégorie de personnes retrouve plus de plaisir dans la douleur. Le sadomasochisme est alors une option pour ces personnes. Il s'agira ici de définir cette pratique, de présenter ces avantages et inconvénients.

Le sadomasochisme, une pratique sexuelle

Cette pratique consiste à employer des actes douloureux pour donner du plaisir. Ainsi, pour en savoir plus sur cette pratique, il faut noter qu'elle se déroule entre deux personnes consentantes. L'un est appelé < sadisme > qui inflige les douleurs et le << masochiste>> qui les éprouvent. Les rites généralement adoptés sont : la contrainte, l'humiliation érotique, les fantasmes sexuels ou encore la douleur. On distingue 70 catégories de personnes qui pratiquent le sadomasochisme. En premier lieu, on a les couples. Engagés dans une relation appelée BDSM, ceux-ci peuvent s'associer avec d'autres couples pour une expérience de rapport sexuel hors du commun. Ensuite, on retrouve les personnes célibataires, qui sollicitent les services de dominant (e). Dans le milieu LGBT, on retrouve également cette pratique.

L'amour de la douleur

Le sadomasochisme est une pratique sexuelle violente. Il peut s'avérer parfois dangereux, mais est encadré par des codes qui entraînent un arrêt immédiat en cas de douleurs majeures. Chacune des deux parties ressort leur côté animal pour contribuer à une satisfaction sexuelle mutuelle. Ce supplice est d'autant apprécié, car il conduit à un niveau d'excitation plus élevé. Il permet également d'expérimenter une autre forme de sexualité avec plein d'imagination. Cependant, plusieurs mesures doivent être prises par les acteurs de cette pratique pour éviter des conséquences fâcheuses. Ainsi, il est conseillé de pratiquer certains jeux érotiques tels que celui de l'aiguille avec votre partenaire régulier. Ceci permet d'éviter des risques de contamination ou d'infection. Cette pratique est légale dans les pays tels que les États-Unis, l'Allemagne ou encore en Hollande. Néanmoins, il n'est pas autorisé en France et sa pratique peut engendrer des poursuites judiciaires.